N’AYEZ PLUS PEUR DES CITROUILLES !
image
Posté le 01/11/2016

C’est de saison, profitons-en pour la déguster et profiter de ses bienfaits plutôt que pour la décoration !

Citrouille, potiron ou potimarron, c’est du pareil au même !

La famille des courges (ou cucurbitacées) regroupe environ  800 espèces. Par abus de langage, il n’est pas rare de confondre ces 3 variétés de courges.

Un petit point s’impose :

- La citrouille est ronde, de couleur orangée avec un pédoncule dur formé de cinq côtés. Sa chair jaune – orange est filandreuse.

- Le potiron est lui plus aplati, sa couleur varie du orange-rouge au vert foncé et son pédoncule est cylindrique et tendre ; la chair est également tendre et spongieuse. Ses saveurs sont douces, fines et sucrées avec un goût typique de courge.

- le potimarron a une forme de poire et est de couleur rouge-orange à l’intérieur et à l’extérieur. Il est dense et sa chair est crémeuse et ferme ; son goût se rapproche des marrons (et des noisettes), d’où son nom.

La citrouille est comestible mais généralement peu consommée.

 

Pour la petite histoire…

Les courges proviennent du continent Américain, d’où elles ont été importées au XVIe siècle.

 

Atouts nutritionnels

De ce point de vue, les compositions nutritionnelles pour les citrouilles, potirons et potimarrons sont assez semblables. Ces 3 légumes sont riches en fibres, en vitamine A, sous-forme de bêta-carotène en raison de leur belle couleur orangée, et en vitamines C et E. La présence de ces 3 vitamines en font de très forts antioxydants. Les caroténoïdes étant mieux absorbés en présence de lipides (gras), il est ainsi conseillé de consommer, en même temps, une noix de beurre ou un filet d’huile, par exemple.

Du côté des minéraux, nous retrouvons du calcium, du fer et du potassium en teneurs intéressantes.

Le tout, pour très peu de calories !

 

Les graines de citrouilles, sont naturellement riches en protéines végétales, en fibres, vitamines du groupe B et surtout en lipides sous-forme d’oméga 6, cuivre, magnésium, phosphore et zinc.

 

Prix et saison

Leur récolte se fait dès le début de l’automne et jusqu’aux premières gelées, soit de septembre à décembre. Lorsque le pédoncule est prêt à se détacher, c’est le signe que le fruit est mûr.

On peut retrouver ces courges sur les étales, vendues entières ou tranchées, pour un prix allant d'1 à 2€ le kilo.

 

Choix et conservation

Lors de l’achat, la courge doit être lourde, ferme sur toute sa surface, sans tâche, sans trou ni zone molle.

Vous pourrez les conserver entières dans un endroit frais (10 – 15°C) et aéré, pendant plusieurs mois.

Coupées en morceaux, les courges se conservent entourées d’un film alimentaire pendant une semaine au réfrigérateur, dans le bac à légumes. Ce dernier est moins recommandé car il y aura plus de pertes en vitamines ; si vous prévoyez de garder votre courge coupée pendant plusieurs jours, il est également possible de la cuisiner puis de surgeler la préparation.

 

Côté cuisine

La citrouille, le potiron et le potimarron (les courges, en somme !) se consomment cuits, en potage, sautés, en purées, en gratins, en soufflés, en tartes, en quiches ou en desserts (gâteaux, compotes).

Les graines des courges sont également comestibles ! Au naturel ou grillées, elles se conservent sous vide pour préserver leur fraîcheur et leurs bienfaits.

 

Le saviez-vous ?

On découvrit rapidement à la citrouille des propriétés vermifuges et elle confirma son efficacité dès le XIXe siècle dans le traitement du ver solitaire.

 

 

 

 

 

Sources:

http://gourmandisesansfrontieres.fr/2012/02/les-courges-potiron-potimarron-citrouille-on-sembrouille/

http://www.1001courges.ch/varietes_description.htm

Livre « les 150 aliments santé », Marie-Laure André, Alessandra Moro Buronzo, édition Hachette

Laisser un commentaire
Copyright © 2018 SmartDiet.
Tous droits réservés.