C'EST LA SAINT VALENTIN !

image
Posté le 13/02/2017

Pour la Saint Valentin, on met les petits plats dans les grands ! Un bon dîner au restaurant ou à la maison suivi d'une soirée romantique à souhait … à condition de bien choisir le menu !

Pour cette occasion, pourquoi ne pas privilégier les aliments dits aphrodisiaques ? Et puis, si ce ne sont que des rumeurs, vous ne risquez rien à essayer ! En parlant de risque, certains aliments sont eux plutôt à éviter ...

Outre le chocolat, qui on le sait tous, à de nombreux effets positifs, d'autres aliments sont supposés être aphrodisiaques. SmartDiet a fait un petit tour d'horizon et vous dit tout.

En effet, certains composés sont associés à des effets favorisant les performances sexuelles ...or, très peu d'études scientifiques existent réellement pour affirmer ces phénomènes en pratique !

L'effet placebo doit certainement être dans la partie ...

 

Pour favoriser les câlins...

Le cacao & le chocolat

Parmi les aliments dont les vertus aphrodisiaques sont connues, le chocolat arrive en tête de liste.

En effet, il contient de l'arginine, un acide aminé qui se transforme en oxyde nitrique dans l'organisme et de la théobromine, qui ont un effet vasodilatateur ; les vaisseaux dilatés, le sang circule mieux et permet donc d’irriguer les parties du corps « en action ».

De plus, cet aliment au goût si agréable, stimule les endorphines, des hormones liées au plaisir et au bien-être. Associées au magnésium dont il est aussi riche, vous serez détendu et heureux ; les conditions idéales pour une soirée romantique !

 

Je vous disais en introduction que peu d'études scientifiques existaient aux sujets des aphrodisiaques...et bien pour le chocolat, Mesdames (et messieurs), il y en a une !

Publiée en 2006 par le docteur Andrea Salonia, une étude a été faite à Milan, sur 153 femmes de 35 ans en moyenne, ayant une vie sexuelle active, sans trouble ni dépression.

Les résulats des 120 femmes de l'étude consommant du chocolat quotidiennement ont révélé un désir plus accrus que les 33 autres n'en consommant pas.

Aucune différence n'a été observée concernant l'excitation sexuelle, la satisfaction, la détresse sexuelle et la dépression. 

En revanche, les femmes consommant du chocolat étaient aussi plus jeunes (34 ans en moyenne) que les femmes qui n'en consommaient pas (40 ans en moyenne) ...il est indéniable que le vieillissement a alors eu un impact sur ces différences de désirs ...

Cette étude reste donc peu significative et plutôt subjective !

 

L'asperge

Cet aliment, riche en phytoestrogènes, stimulerait la production de testostérone, qui est une hormone sexuelle.

 

Les fruits de mer, dont les huîtres

Les fruits de mer sont riches en zinc, iode et phosphore et stimuleraient la production de testostérone, hormone sexuelle toujours, impliquée dans la production du sperme.

Certaines femmes présenteraient même une production abondante de cyprine (sécrétion vaginale féminine) après avoir consommé des huîtres. Serait-ce finalement que l'aspect visuel de cette dernière et non scientifiquement prouvé ?

 

Le céleri branche

Les tiges de céleri frais aideraient à la libération d'androstérone cette fois, un aphrodisiaque contenu dans la sueur sous forme de phéromone.

 

La truffe

Elle stimule la production d'androstérone également, hormone masculine dérivée de la testostérone (toujours elle !).

 

Les graines de citrouille 

Elles sont riches en zinc, indispensable à la santé des organes sexuels, notamment pour la production de testostérone et pour garder en santé la prostate.

 

Le safran

Il aurait une action stimulante tout aussi élevée que celle des hormones en raison de sa teneur en phytostérols.

Il stimulerait la libido et aiderait à la lubrification des muqueuses vaginales.

 

Le clou de girofle

Le clou de girofle serait également connu pour combattre la fatigue physique et mentale, grâce à une augmentation de l'afflux sanguin... effet d'endurance, donc !

Cette augmentation de l’afflux sanguin permettrait une érection plus puissante...

 

Le gingembre :

C'est le gingérol, substance présente dans le gingembre, qui aurait pour effet de stimuler l'afflux de sang vers les organes génitaux. Chez l'homme, il favorise également la production de spermatozoïdes.

 

Le ginseng

Il est recommandé pour les troubles de nature sexuelle ; il pourrait rééquilibrer le taux de testostérone chez l'homme.

Il possède également des propriétés vasodilatatrices et stimulantes grâce aux ginsénosides et aux alcaloïdes.

 

L'ail

Il améliore la circulation sanguine et donc l'irrigation des organes sexuels, tant chez l'homme que chez la femme.

 

 

 

 

 

Sources:

http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/aphrodisiaques/13712-aliments-aphrodisiaques.htm

http://www.futura-sciences.com/sante/definitions/medecine-aphrodisiaque-13425/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16681473

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1191543-paques-le-chocolat-est-aphrodisiaque-plus-un-mythe-qu-une-realite-mais.html

 

Laisser un commentaire
Copyright © 2018 SmartDiet.
Tous droits réservés.