POURQUOI ET COMMENT ÉVITER LES PRODUITS INDUSTRIELS ?

image
Posté le 20/02/2017

Pourquoi et comment limiter notre consommation de produits industriels ? A travers cet article, vous serez désormais plus armé pour faire votre choix.

L’industrie agroalimentaire a pris une place considérable depuis quelques années au sein de nos supermarchés et donc de notre consommation quotidienne. De plus en plus décriés malgré des publicités toujours aussi présentes, qu’en est-il réellement de ces aliments, de leur composition et pourquoi est-il conseillé de les éviter ?

 

L’industrialisation n’a finalement peut être pas eu que du bon… Santé ou marketing ? En tant que consommateur, s’y retrouver devient un parcours du combattant au moment de faire nos courses.

 

La composition nutritionnelle parle d'elle même : apprendre à choisir ses produits

Première remarque, et pas des moindre, la liste des ingrédients est longue…même très longue parfois. Sans même comprendre et connaître les termes de cette liste, il faut partir du principe que plus elle est longue et plus il y a de mots que vous ne comprenez pas, plus c’est mauvais signe. 

En effet, l’utilisation d’additifs, colorants, graisses hydrogénées ou toute autre substance de ce genre est très courante.

 

De manière générale, après chaque publicité sur un produit alimentaire, on peut entendre « ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé ». En effet, les produits sont généralement très gras, sucrés et salés… en tout cas bien plus que si le même plat/produit était réalisé maison ! De plus, les « ingrédients » utilisés sont généralement de médiocre qualité. Pour pouvoir être rentables (eh oui, il s’agit principalement d’une question d’argent), la qualité des matières premières choisies est secondaire ; les plus coûteuses sont bas de gamme et d’autres peuvent être remplacées par des matières artificielles pour en mimer l’effet voulu.

 

Pourquoi ces produits sont-ils plus riches ?

Trop gras : les matières grasses sont des exhausteurs de goût et des agents de texture (pour l’onctueux par exemple).

Trop sucrés : les sucres sont également des exhausteurs de goût, des agents de texture mais également utilisés comme colorant et conservateurs.

Trop salés : le sel, encore et toujours exhausteur de goût et utilisé pour la conservation.

Malgré des efforts des industriels pour diminuer ces teneurs de leurs produits, ils en restent encore trop riches et accentuent l’apparition de certaines maladies telles que le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité, les maladies cardiovasculaires ou les cancers.

 

Budget et écologie : duo gagnant à favoriser

Du point de vue du prix, c’est également une très bonne nouvelle, en limitant vos achats de produits industriels, vous ferez des économies !

Les produits industriels voyagent beaucoup… Entre les matières premières brutes, leur traitement (épluchage, coupe, déshydratation, transformation, etc…), leur assemblage et mélange pour obtenir le produit fini et enfin le lieu de consommation, il peut y avoir de nombreux Pays concernés pour un seul plat. Toutes ces étapes de fabrication, en plus de compliquer les démarchent administratives et la traçabilité, augmentent le prix un peu plus à chaque étape, car plus il y a d’intervenants, plus il y a de marges, sans compter les transports !

 

Comment faire : conseils SmartDiet

Privilégier les produits bruts, non ou peu transformés

En évitant au maximum les produits recomposés, broyés, hachés, modifiés (ex : allégés) et/ou les interventions techniques sur l’aliment, vous limitez ainsi le nombre d’ingrédients présents, le nombre d’étape de fabrication et augmentez donc la qualité de votre produit (et certainement le prix, au kilo bien évidemment !).

 

Privilégier la consommation locale et de saison

En favorisant vos achats sur les marchés locaux, les producteurs de votre région ou nationaux, vous ferez des économies (comprenons-nous bien, il s’agit de comparer le prix d’une même préparation au kilo), vos repas seront de meilleure qualité nutritionnelle, vous prendrez soin de votre santé et de votre bien-être et vous participerez à maintenir l’économie de votre Pays ! Le tout, se fera en accord avec des choix de produits de saison de préférence.

Précisons également, qu’en achetant des produits industriels, on n’arrive pas toujours à connaitre la provenance de ce dernier (ou LES provenances).

 

Eviter les promotions et tête de gondole

Que ce soient les publicités télévisées, à la radio, ou les mentions type « Elu produit de l’année », « Terroir » ou encore « Recette traditionnelle », ce sont uniquement des techniques marketings et commerciales ; ce ne sont pas des signes de qualité nutritionnelle. 

Méfiez-vous également des promotions ponctuelles en rayons ou tête de gondole ; comparez toujours les prix au kilo et soyez sûr que c’est un produit que vous aurez acheté, même sans promotion.

 

Apprendre et prendre plaisir à cuisiner maison

Cuisiner à la maison ne veut pas dire passer des heures en cuisine (cf. recettes rapides) si l’on n’aime pas ça ou proposer des mets de grands restaurants. La cuisine est accessible à tous ! Et surtout, vous pourrez adapter vos préparations à votre goût, tout en contrôlant vos ingrédients et les quantités utilisées.

 

Conclusion

Nous sommes ce que nous mangeons ! Il est grand temps de se soucier de ce que nous mangeons, pour notre bien, celui de nos enfants notre planète.

 

 

 

Laisser un commentaire
Copyright © 2018 SmartDiet.
Tous droits réservés.