OBTENEZ DE BONS REMBOURSEMENTS POUR VOS CONSULTATIONS DE DIÉTÉTIQUE

image
Posté le 25/02/2019

Que vous souhaitiez prendre soin de votre santé, avoir une alimentation plus équilibrée ou encore perdre ou prendre du poids…, consulter un diététicien ou un nutritionniste peut être la solution. En e

Diététicien et nutritionniste, quelles différences ?

Le diététicien n’est pas un médecin à proprement parlé. Il est spécialiste des aliments et peut donc vous conseiller sur votre alimentation en fonction de vos besoins et de vos objectifs. Il peut également intervenir et conseiller des personnes souffrant de certaines pathologies comme le diabète, l’obésité ou encore une maladie cardio-vasculaire. Au cours de la consultation, le diététicien établit un diagnostic diététique avec son patient. À la suite de ce diagnostic, il propose un régime alimentaire personnalisé adapté aux besoins de son patient. De nombreuses visites de suivi sont également nécessaire au bon déroulement du programme et à l’atteinte des objectifs fixés.

 

Le médecin nutritionniste, quant à lui, est un médecin spécialisé en nutrition. Il a la possibilité de prescrire des médicaments et des examens médicaux. Il joue un rôle très important, notamment dans la guérison de symptômes liés à l’alimentation du patient.

 

Alternatives et méthodes de remboursement selon le praticien (diététicien et nutritionniste)

Comme évoqué précédemment, le nutritionniste est un médecin. C’est pour cette raison que la Sécurité Sociale prend en charge les consultations à hauteur de 70 % sur la base de 25 €. En revanche, selon le praticien, des dépassements d’honoraires peuvent s’appliquer à ce tarif. Une mutuelle peut donc venir compléter ce remboursement à hauteur de 30 % et prendre en charge les dépassements d’honoraires s’il y en a.

Le diététicien, quant à lui, n’est pas un médecin à proprement parlé. Il ne bénéficie donc d’aucun remboursement de la part de la Sécurité Sociale et, est considéré comme une prestation de confort par les complémentaires santé. De plus en plus, ces dernières proposent des forfaits de remboursement pour la prise en charge des consultations de diététique (en savoir plus : https://bonne-assurance.com/mutuelle/besoins/medecine-douce/)

  • Le forfait annuel prévoit un budget que l’assuré utilise comme il le souhaite durant l’année. Par exemple, April propose un forfait de remboursement de 150 € (par an et par bénéficiaire) pour les consultations de diététique, sans aucune limite de remboursement.

  • Le forfait par acte accorde à l’assuré des montants de remboursement fixes par séance avec parfois, un nombre de consultations limité par an. Par exemple, SwissLife propose un forfait de remboursement de 275 € (par an et par bénéficiaire) pour les consultations de diététique. Cependant, ce forfait est limité à 55 € par acte et 5 séances par an.

 

Plus récemment, une nouvelle alternative au remboursement des médecines alternatives et prestations de confort a fait son apparition sur le marché : les chèques santé. Il s’agit de titres prépayés basés sur le même modèle que les tickets restaurants et les chèques vacances. Financés par certains employeurs pour leurs salariés ou encore par certaines mutuelles ou courtiers pour leurs adhérents, ils permettent le financement des consultations de prévention santé ou de bien-être peu ou non-remboursées par la Sécurité Sociale. Parmi les praticiens adhérents, on retrouve justement les professionnels de santé tels que les médecins nutritionnistes, les pharmaciens, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers, mais également les thérapeutes bien-être tels que les diététiciens, les sophrologues, les acupuncteurs et les hypnothérapeutes et enfin, les praticiens de santé (psychologues, ostéopathes).

Laisser un commentaire
Copyright © 2019 SmartDiet.
Tous droits réservés.