DOSSIER : LE POISSON (ET CE N'EST PAS UNE BLAGUE)

image
Posté le 01/04/2017

Poisson d'Avriiiil ! SmartDiet en profite pour redorer les écailles de nos chers poissons, parce que le poisson, c'est bon !

 

Atouts nutritionnels

Le poisson est riche en protéines animales de bonne qualité avec une présence d'acides aminés essentiels comme le tryptophane.

Les lipides sont également de bonne qualité – les 2/3 sont sous-forme d'acides gras insaturés, dont des oméga 3 (surtout pour les poissons gras qui en contiennent donc plus) qui sont bons pour le cœur. Parmi les oméga 3, des EPA et DHA sont présents et ne se retrouvent QUE dans les poissons gras !

On retrouve des vitamines liposolubles A et D - surtout pour les poissons gras, comme le saumon, thon ou le maquerau et des vitamines du groupe B.

Du côté des minéraux, on note une présence de zinc, de calcium (surtout dans les sardines si on mange les arêtes !), de fer, de phosphore, d'iode, de cuivre et de sélénium. Et oui, le poisson est un aliment complet et tout ça, pour finalement peu de calories.

Bien évidemment, les poissons gras sont plus riches et se rapprochent des viandes en terme de calories.

 

Prix et saison

Les prix du poisson diffèrent selon qu'il soit frais, surgelé, entier, vidé, en filet, acheté en grande surface ou chez le poissonnier, mais surtout selon l'espèce !

On note une fourchette de prix allant de 3€/kg (congre, lieu noir, sardines) à 25€/kg (rouget, sole). Ces prix ne sont bien sûr qu'indicatifs.

Attention, le poisson a aussi sa saison !!

En avril, les poissons de saison sont par exemple l'eglefin ou le lieu noir, disponibles toute l'année. En revanche, ce n'est pas la saison des sardines !

Vous pouvez facilement retrouver des tableaux des saisons sur internet (voir nos sources en bas de l'article) ou renseignez-vous auprès de votre poissonnier.

 

Choix et conservation

Pour bien le choisir, différents critères sont à prendre en compte. SmartDiet vous éclaire :

la peau doit être brillante, la chair translucide, lisse et ferme, et le poisson doit avoir une odeur d'algues. Si votre poisson est terne, présente un mucus opaque jaunâtre et que l'odeur est aigre … ce n'est donc pas bon signe quant à sa fraîcheur !

Au niveau de la conservation, le poisson frais peut se garder 48h au réfrigérateur. SmartDiet vous conseille toujours de vous référer à la mention indiquée sur l'emballage pour tout autre poisson acheté surgelé, sous-vide ou sous atmosphère protectrice.

 

Côté cuisine

Il y en a pour tous les goûts !

On entend trop souvent que le poisson est difficile à préparer/cuisiner, alors qu'il n'y a rien de plus simple ! Dans tous les cas, ce n'est pas plus compliqué qu'une viande, rassurez-vous !

Le poisson peut être cuit au court bouillon, à la poêle, au four, à la vapeur, au micro-ondes … et peut même se manger cru ! Attention toutefois, il doit être très frais si vous le consommez cru.

A chair blanche ou rouge, retrouvez sans plus attendre l'une de nos recettes SmartDiet 

Parce que, oui, les formes et recettes de poissons varient aussi ! On peut le retrouver en boite, préparé sous forme de bouchée, pané, en gratin, en hachis … et bien d'autres !

Grâce à leur texture fine, fondante et facile à mâcher, avec ou sans dent, le poisson est bon pour les petits comme les grands (voire très grands .. !).

 

Le saviez-vous ?

Il faut privilégier la consommation de petits poissons plutôt que les prédateurs.

En effet, s'ils sont sauvages, la loi de la nature est telle que les « gros » (saumon, thon rouge, truite) mangent les « petits » (maquereaux, sardines, anchois, harengs) … et donc les quantités en métaux lourds se concentrent. En effet, les substances toxiques sont stockées dans les matières grasses de l'animal (donc il y en a encore plus dans les poissons gras).

Pour les poissons d'élevage, on peut retrouver, en plus des métaux lourds si l'élevage est en mer, des pesticides ou des antibiotiques...

En effet, différents modes d'élevages existent - intensif, semi-intensif et extensif – et les procédés utilisés favorisent ou non la concentration de toxiques.

Pour en savoir plus, un autre article est à venir !

Finalement, avant, le raprochement « sauvage = qualité » et « élevage = mauvaise qualité » était souvent fait. Aujourd'hui, il faut nuancer car des poissons d'élevages peuvent être de bonne qualité !

 

 

Conclusion

Le poisson a entièrement sa place au sein d'une alimentation variée et équilibrée car il est intéressant sur le plan nutritionnel et vous permet de diminuer votre consommation de viande.

Il est conseillé d'en consommer 2 fois par semaine, dont 1 gras.

Ne vous en privez donc pas !

 

 

 

 

 

Sources:

 Livre: "Alimentations, Nutrition et Régimes", édition Studyrama

https://www.anses.fr/fr/content/manger-du-poisson-pourquoi-comment

http://www.pavillonfrance.fr/content/tableau-saisonnalites-poissons

http://www.eco-blog.fr/wp-content/uploads/2009/07/eco-blog-calendrier-poissons-fruits-de-mer-saison-version-frigo-bd2.pdf

 

Laisser un commentaire
Copyright © 2018 SmartDiet.
Tous droits réservés.