LA QUESTION DE TOUS : CHÂTAIGNE OU MARRON ?

image
Posté le 02/12/2016

Vous ferez bien un petit tour en forêt pour ramasser quelques châtaignes… ou marrons ? Outre ce petit doute d’appellation, ce fruit automnal nous réserve de bonnes surprises!

Quelles différences et quels atouts nutritionnels ? On fait le point sur ce fruit automnal !

 

Châtaigne ou marron ?

La châtaigne est le fruit comestible du châtaignier. Le marron, lui, est en réalité le fruit du marronnier d’Inde ; jusque-là tout le monde me suit ? Mais attention, ce dernier n’est pas comestible.

Mais alors, d’où vient la crème de marron, les marrons chauds ou les marrons glacés ?

Le terme « marron » désigne en fait une variété de grosses châtaignes cultivée par l'Homme, différente du marron d’Inde. Il s’agit en effet d’un abus de langage.

Du point de vue botanique, la bogue (l’écorce piquante) contenant 1 ou 2 fruits représente les marrons, tandis que les écorces contenant plusieurs fruits (généralement 3) sont les châtaignes.

 

 

Pour la petite histoire…

Originaire d'Asie Mineure, les châtaignes sont désormais cultivées en France, dans les régions Rhône-Alpes, Aquitaine, Languedoc-Roussillon, en Corse et en Ardèche.

Elle bénéficie aujourd’hui d’une AOP (Appellation d’Origine Protégée); la châtaigne d’Ardèche.


 

Atouts nutritionnels

En nutrition, on classe la châtaigne dans la catégorie des féculents. En effet, elle est très riche en glucides complexes (25 à 45 %), représentés par l’amidon, ce qui en fait un des fruits les plus énergétiques et rassasiant.

Les parts en protéines (2 à 3 %) et en lipides (environ 2%) sont faibles mais ces derniers sont pour les 2/3 des acides gras insaturés donc de bonne qualité.

Sa teneur en fibres est également à mettre en avant avec environ 5 g pour 100 g.

Du côté des vitamines et minéraux, on retrouve principalement des vitamines du groupe B, du potassium, phosphore, fer et magnésium.

 

Prix et saison

La châtaigne est un fruit automnal ; sa pleine saison est en septembre, octobre, novembre et décembre.

Pour des châtaignes fraîches, il faut compter 4 à 6€ le kg.

 

Choix et conservation

A l’achat, les châtaignes doivent être brillantes et denses avec une peau lisse et sans trou (signe d’une attaque par de petits vers !).

Elles se conservent une dizaine de jours, tel un fruit frais, dans un lieu frais et sec ; le bac à légumes du réfrigérateur ou une cave aérée sera très bien.

Une fois cuites, elles peuvent être mises en bocal ou congelées sans problème. Les châtaignes crues peuvent être congelées à condition de les inciser au préalable.

 

Côté cuisine

Les châtaignes se consomment uniquement cuites. Plusieurs modes de cuissons s’ouvrent à vous ; bouillies, rôties ou grillées, elles se dégustent nature ou associées à des plats salés ou sucrés !

La farine de châtaignes est également une excellente alternative pour varier de la farine de blé ; vous pouvez ainsi l’utiliser pour faire du pain, des gâteaux, des crêpes/pancakes ou des biscuits.

 

Le saviez-vous ?

La France est le 5ème plus gros consommateur de châtaignes avec environ 300 g par an et par habitant.

 

 

Conclusion

Une véritable pépite de richesse, elle saura se faire sa place à la table !

 

Pour en apprendre encore plus sur votre alimentation, découvrez notre programme d'éducation nutritionnelle SmartDiet, entièrement encadré par des diététicien(ne)s nutritionnistes diplomé(e)s.

 

 

 

 

Sources:

https://pro.anses.fr/tableciqual/index.htm

Livre « les 150 aliments santé », Marie-Laure André, Alessandra Moro Buronzo, édition Hachette

 

 

Laisser un commentaire
Copyright © 2018 SmartDiet.
Tous droits réservés.